• Vallée de la Durance

  • Vallée de l'Avance

    Vallée de l'Avance
  • Vallée de l'Avance - Valserres

    Vallée de l'Avance - Valserres
  • Barrage de Serre-Ponçon - Rousset (Adobe stock)

    Barrage de Serre-Ponçon - Rousset (Adobe stock)

GEMAPI

>> Atelier cartographique participatif "Autour de la rivière de l'Avance"

Rencontres avec les riverains et exploitants des berges

Suite à la première rencontre du 8 mars, nous avons encore besoin de vous MERCREDI 6 JUILLET DE 14H à 16H30 pour poursuivre les études !

Grâce à notre premier atelier cartographique, nous sommes parvenus collectivement à affiner le diagnostic et des solutions opérationnelles s’en dégagent déjà.
Nous avons à nouveau besoin de vous afin de définir un maximum de solutions opérationnelles adaptées à tous les besoins.
Nous comptons sur votre présence afin de valider ensemble ce diagnostic et continuer à élaborer ce projet en mettant en place ces solutions. 

[Prochain atelier programmé]

MERCREDI 6 JUILLET A 14H00 dans nos locaux (Bâtie-Neuve)

  • Vous êtes habitants de Montgardin, Avançon, Saint-Etienne-le-Laus ou Valserres ?
  • Vous êtes riverain de la rivière de l’Avance, propriétaire foncier ou exploitant agricole ?
  • Vous côtoyez la rivière au quotidien, exploitez ses ressources et/ou pâtissez de ces crues et inondations ?
  • Votre expérience nous intéresse pour comprendre, explorer, étudier les pratiques, et leurs interactions avec les autres riverains !

- Ateliers animés par les bureaux d’études Améten et Kairos Consult, spécialisés dans l’expertise technique des milieux naturels et aquatiques et la concertation -

Inscription auprès de Marine Marcotti, chargée de mission Gemapi et Risques Naturels au 07 63 74 56 65 ou par mail risques.naturels@remove-this.ccspva.com

 

Mardi 8 Mars - Une première rencontre réussie !

Propriétaires terriens, exploitants agricoles et élus se sont réunis et ont partagés leurs connaissances de la rivière. Une ambiance collégiale et studieuse qui a réuni 32 participants d’Avançon, Montgardin, Valserres ou Saint-Etienne-le-Laus. Conduits par les bureaux d’études Améten et Kairos Consult, deux ateliers cartographiques sur table, un pour la partie amont et un pour la partie avale de l’Avance, ont permis de recueillir de précieuses informations en les matérialisant les secteurs les plus sensibles. Ces éléments sont essentiels pour l’étude car ils viennent compléter le diagnostic de terrain en cours en s’appuyant sur l’expérience concrète de terrain des exploitants ou propriétaires présents.

Comprendre la GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations)

Transférée obligatoirement par l'État au 1er janvier 2018, c’est une toute nouvelle mission pour notre collectivité. En quoi consiste-t-elle ? Quelles conséquences ? On vous en dit plus !

Depuis le 1er janvier 2018, votre collectivité porte la responsabilité de l'entretien et de la restauration des cours d'eau ainsi que des ouvrages de protection contre les crues (barrage, seuil, digues ect…). Le programme d’actions 2019 s’équilibre autour des paramètres suivants : sécurisation, travaux d’urgence et budget limité...

La collectivité est gestionnaire de 76 ouvrages de protection et de 32 cours d'eau.

Notre priorité : établir le périmètre de cette compétence grâce au travail de diagnostic réalisé par les services RTM (Restauration et Travaux en Montagne) de l’ONF. En effet, le réseaux hydrographique couvrant notre territoire est étendu et comporte de nombreux cours d’eau : le Lac de Serre-Ponçon, la Durance, le torrent du Dévezet, la Luye, l’Avance, le torrent de Théus, le Ravin des Gorges etc...

Quels torrents et cours d'eau concernés ?

2 lacs :

  • La base de loisirs Les 3 Lacs (Rochebrune/Piégut)
  • Le Lac de Serre-Ponçon (Rousset)

3 rivières :

  • La Durance
  • L'Avance
  • La Luye

20 torrents

7 rases et ravins

Les missions se décomposent en deux volets : prévention des inondations et gestion des milieux aquatiques :

Prévention des inondations

Deux paramètres sont pris en considération : les aléas (crues torrentielles, inondations etc…) et les enjeux humains (habitations, zones d’activités économiques, infrastructures touristiques...). Les cours d’eau réunissant ces deux paramètres sont de fait devenus de compétence intercommunale.

Gestion des milieux aquatiques

Deux zones lacustres (Lac de Serre-Ponçon et le site des Trois Lacs), trois rivières torrentielles (la Durance, l’Avance et la Luye) et leurs zones humides respectives ont été intégrés dans notre périmètre d’exercice.

 

Travaux engagés en 2020 et 2021 :

1. RAVIN DES GORGES (Rochebrune)
↪ Travaux d’urgence suite aux crues de 2019 et curage du chenal du torrent
En 2021 : avant-projet de Plage de dépôt

2. TORRENT DE TRENTE PAS (Espinasses)
↪ Entretien de la végétation et levé topographique
EN 2022 : étude de Danger

3. TORRENT DE L’HERMITANE (Remollon)
↪ Entretien de la végétation, nettoyage d’une bande d’accès et levé topographique
EN 2021 : étude hydraulique

4. TORRENT DE LA VISTE (Rousset)
↪ Travaux de curage d’urgence du cours d’eau et levé topographique du torrent
2021 : étude hydraulique

5. TORRENT DU DÉVEZET (Montgardin)
↪ Entretien de la végétation sur la digue de Montgardin (déc 20)
2021 : étude de Danger

6. TORRENT DE LA VISTE (Rousset)
↪ Travaux de curage d’urgence du cours d’eau et levé topographique du torrent
2021 : étude hydraulique

7. TORRENT DE SAINT-PANCRACE (La Bâtie-Neuve)
↪ Travaux de retrait de la végétation du lit du torrent

Entretien des cours d'eau : le devoir des propriétaires

Sur le foncier public, l'entretien de la végétation et le débroussaillage des lits des cours d'eau sont effectués par nos agents techniques, ou par des entreprises privées selon l'ampleur des travaux nécessaires.

Mais c'est à la charge des propriétaires d'entretenir les lits des cours d'eau sur leurs parcelles privées !

Le fait que le lit des cours d’eau non domaniaux appartienne aux propriétaires riverains en vertu de l’article L. 215-2 du Code de l’environnement, a pour contrepartie l’obligation pour eux d’en assurer l’entretien :

Article L1215-14 du Code de l’Environnement :
Le propriétaire riverain d’un cours d’eau non domanial est « tenu à un curage régulier pour rétablir le cours d’eau dans sa largeur et sa profondeur naturelle, à l’entretien de la rive par élagage et recépage de la végétation arborée et à l’enlèvement des embâcles et débris, flottants ou non, afin de maintenir l’écoulement naturel des eaux, d’assurer la bonne tenue des berges et de préserver la faune et la flore dans le respect du bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques. »

 Pour en savoir +, consultez le site de la Préfecture ICI

Vers le haut